SPSE – Restructuration annoncée !

Nous avons même eu droit à la présentation du nouvel organigramme, sans noms, mais tout de même. L’ambiance est là. Alors bien sur, les intérimaires finissent leur contrat et ciao. Enfin, tout le monde en est persuadé !

Et pour les autres… c’est l’angoisse pour les équipes que l’on rabote, qui vont-ils choisir ? Et ceux qui ne sont pas très loin de la retraite, espèrent que le jack pot va leur être proposé.

C’est près de 25% de l’effectif total qui est annoncé en moins à l’issue de ce plan. La tâche s’annonce compliquée !

SPSE – les difficultés commencent

Société du Pipeline Sud Européen : une annonce peu encourageante.

C’est aujourd’hui, mardi 11 décembre 2012 qu’est confirmé l’abandon par les Allemands du service du pipeline SPSE. L’avenir est donc incertain pour l’entreprise, tout au moins pour la partie exploitant l’oléoduc.
En moins d’un mois de présence dans l’entreprise, j’apprends donc cette triste nouvelle, ce qui augure une année 2013 difficile. Gardons le moral, encore une entreprise qui, pour des raisons de restructurations interne, va probablement se séparer de mes services alors qu’elle en a bien besoin.

En tout cas, tant que j’y suis, j’y reste, car il y fait bon vivre !

Ascometal – la restructuration est lancée

Depuis cet été 2012, les stratèges de l’entreprise métallurgique Ascometal ont décidé, comme d’autres, de réduire leur capacité de production de 30%. Les premiers à en pâtir sont les intérimaires… dont je fais hélas partie. Dommage, je devait être embauché avec la responsabilité des approvisionnements en ferro-alliages, réfractaires et consommables, ce que j’ai exercé pendant 18 mois. C’est rageant, je m’était adapté à cet univers et aux équipes, et ça m’a beaucoup plu.

Ce qu’il y a de positif, c’est que cette aventure dans le monde de la sidérurgie m’ouvre les portes du secteur industriel… Allez !